Vers une alimentation plus saine

Je ne vais pas révolutionner votre mode de vie alimentaire avec cet article. Cependant, je vais partager avec vous ce qu’il faut faire pour aller vers une meilleure alimentation.

Je pense que vous n’en retirerez les bénéfices qu’après avoir changé des mauvaises habitudes alimentaires. Et cet article est là pour vous y aider.

Commençons.

Votre corps et votre alimentation

Comprenez ceci: quand vous ingérez un aliment (viande, hamburger, légumes etc…), ce dernier sera traité dans le tube digestif et les composants ainsi décortiqués par votre tube digestif seront intégrés à toutes vos cellules.

Que ce soit la peau, le foie, le cerveau… Comprenez bien que l’adage qui dit que vous êtes ce que vous mangez est vrai.

Il ne faut pas s’étonner d’avoir un cuir chevelu plus gras ou une peau grasse quand on passe son temps à manger des choses grasses.

C’est tout simplement une vision simplifiée. Car, bien sûr, ce qu’il se passe en terme de réactions chimiques dans votre corps est plus compliquée que cela.

Mais, retenez à la base que nous avons besoin d’aliments naturels car notre corps fonctionne comme ça. S’il reçoit un hamburger riche en toxines et pauvre en vitamines, il va faire ce qu’il peut avec mais du coup, cela va impacter le corps en général.

Ce que vous mettez dans votre bouche finira dans vos cellules. 

Tiens, comme j’ai parlé d’hamburger, je vais vous parler maintenant du test du Mac Donald.

Le test du Mac Do

J’ai travaillé au Mac Do dans ma jeunesse, donc, je sais de quoi je parle.

Sinon, je vous propose ceci:

Allez dans un Mac Donald et commandez le menu que vous souhaitez pour ce test.
Rentrez chez vous et disposez sur un plat le burger choisi et les frites.
Mettez ce plat de côté (où vous voulez en fait) et attendez 4 à 5 heures, voire jusqu’au soir.
Ensuite, revenez sur le plateau et observez comment les aliments que vous avez acheté  se sont décomposés.

Je ne vais pas vous dire quel sera le résultat car je vous invite à faire le test par vous-même.

En résumé, quand vous aurez vu à quoi ressemble réellement la nourriture du Mac Do seulement après quelques heures, vous comprendrez ce qu’il se passe dans votre corps aussi.

Sinon, au niveau de mon expérience, je sais que tout (tout, tout, tout) est congelé au Mac Do. Sauf certains aliments qui ne peuvent être congelés comme les salades.

Même les desserts sont congelés.  Et un jour, je suis allée dans la chambre froide (je ne vous dis pas quelle taille elle avait) pour chercher du pain et là, j’ai la vision suivante:

Une usine qui fabrique des pains à foison, les congèle et les envoie aux Mac Do.

Bref, que de la nourriture industrielle qui a tout perdu en chemin.

Maintenant, rien ne vous empêche de manger de temps en temps au Mac Do mais retenez que manger chaque jour des plats congelés, conditionnés et industriels, c’est donner à vous-même et à votre corps des crasses.

Et là, je vous parle de mon expérience après avoir travaillé dans des fast-food.

Donc, vous allez certainement me dire: oui, mais après, que faire ?

Nous allons continuer.

Apprenez à vous écouter, vous et votre corps.

Vous savez, le meilleur diététicien que vous pouvez rencontrer est votre corps lui-même.

Observez un rat ou un hamster dans la nature: il mange ce dont il a besoin.

Est-il diététicien ? Vous allez me répondre bien sûr que non.

En fait, j’ai appris à faire confiance à mon corps parce que, dans ma vie, je me suis rendue compte que lorsque je faisais de l’anémie par exemple, je ressentais le besoin de manger des lentilles et de la viande.

Quand je ressens le besoin de manger du poisson, alors je devine qu’il y a quelque chose que mon corps réclame.

En fait, c’est très simple: observez une femme enceinte. Elle a des envies ? Bien sûr !
Mais ce n’est pas un caprice de sa part. Le bébé, en plein développement, a besoin de protéines, de vitamines, de sels minéraux et j’en passe… Du coup, quand il a besoin de quelque chose, cela va créer un besoin, une envie irrépressible chez la mère car il est très important pour le bébé vu qu’il est en plein développement.

Bref, certains le savent mais je souligne en gras parce que beaucoup de personnes ne le savent pas.

Sur cela, j’ai appris que notre corps (sans que ce soit aussi fort qu’une femme enceinte) nous envoie des signaux pour nous informer de ce que nous avons réellement besoin.

Vous avez envie d’une banane ? Mangez ! La banane est riche en magnésium. C’est peut-être que cela que votre corps recherche.

En résumé, apprenez à vous écouter. C’est aussi simple que cela.

Éveillez vos papilles gustatives

Dans le monde occidental, tel que nous le connaissons de nos jours, nos papilles ont été formatées dès l’enfance aux plats déjà préparés, aux fast-food et aux plats surgelés.

Cela vient du mode de vie occidentale. D’ailleurs, nous savons qu’en Orient (ne fut-ce que l’Inde comme exemple), ils mangent vraiment beaucoup plus sains.

Des légumes, des féculents, des fruits etc… Peu de viande (voire rarement comme au Japon).

Quand je suis allée à Bali en 2013, j’ai rencontré une famille d’indonésiens qui m’ont considéré comme l’une des leurs et je fus honorée d’un tel rapprochement.

J’ai passé une soirée chez eux et j’y ai même dormi. Pour le repas du soir, ce fut: riz, soupes de nouilles, légumes, fruits et des oeufs.

Les Balinais mangent très peu de viande et beaucoup de fruits et de légumes avec du riz.

Je mangeais aussi très régulièrement une soupe nommée Bakso Ayam.

Elle était faite le matin même (fraîcheur) et elle était composée de boulettes de poulet (car ayam veut dire poulet), de nouilles, de vermicelles de riz et pleins de légumes.

Bref, un bon repas. Et, j’en raffolais.

Puis, un jour, j’ai rencontré un écossais qui parlait couramment le français. Il m’a sorti qu’il refusait d’en manger parce que les poulets étaient en plein air, à courir par tout, et donc, il craignait pour sa santé.

Bref, c’est son opinion mais je voudrais vous répondre ceci: est-ce que vous préférez manger un poulet qui a grandit naturellement en plein air et nourri de graines ? Ou un poulet élevé en batterie, où il n’a même pas la place pour respirer, engraisser pour passer vite à abattoir pour le rendement ?

A vous de décider. De mon côté, je n’ai jamais été malade quand je mangeais cette soupe.

Bon, je m’éloigne un peu mais je voulais vous partager ma propre expérience.

Pour éveiller vos papilles gustatives, suivez ces quelques conseils:

  • Commencez par préférer les aliments frais au congelé et à tout ce qui est industriel.
  • Cuisinez chez vous ou apprenez à cuisiner seul(e) des plats que vous aimez manger dehors. Vous verrez la différence (même pour un hamburger).
  • Testez les différents aliments: est-ce que vous aimez les pommes ou est-ce que vous préférez les fraises ?
  • Suivez votre ressenti et vos goûts.
  • Soyez curieux. Si vous ne goûtez pas tel aliment, comment savoir si vous l’aimez ou non ? (sauf si vous savez, par exemple, que vous ne supportez pas les épinards).

Changez vos mauvaises habitudes alimentaires

Comme je le disais dans un autre article, il est impossible de supprimer une mauvaise habitude. Peu importe dans quel domaine de votre vie, elle se trouve.

Pourquoi ? Prenons un exemple: vous adorez manger des hamburgers mais vous savez bien que manger des hamburgers chaque midi au travail est mauvais sur le long terme.

C’est une mauvaise habitude et vous décidez un jour de la supprimer. Donc, vous essayez un jour ou deux de vous passer de cet hamburger qui vous plaît tant. Mais le troisième jour, vous craquez.

Pourquoi ? Parce qu’une habitude ne peut pas être supprimée: il faut la remplacer par une autre habitude.

Et cette fois-ci, par une bonne habitude alimentaire. Ne faites pas un virage à 180 degré dès le départ car vous n’y arriverez pas.

Soyez doux envers vous-même. Commencez par un sandwich qui vous plaît aussi. Puis, passez au tupperware préparé à la maison vous-même pour avoir une alimentation fraîche et meilleure (légumes, féculents, protéines….).

Changez petit à petit vos habitudes alimentaires.

Et vous irez vers une alimentation plus saine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *