Matière et énergie


Il se peut que je me trompe complètement et que mon cerveau carbure dans le mauvais sens. Il se peut, par contre, que je ne sois pas aussi stupide que certains le croyaient par le passé et que ce que je dis et pense tient la route.
Je ne sais pas et je vous laisse à vous d’en juger.

Energie et matière… On croyait pendant longtemps que l’énergie et la matière étaient deux choses différentes et opposées. C’est la vision qu’a eu l’humanité pendant longtemps jusqu’à l’arrivée d’Albert Einstein qui a démontré que non.
Reprenons sa formule E=MC2. L’énergie est égale à la masse, multiplié par la vitesse de la lumière au carré. Ok. Comment ai-je appris à comprendre ce que cette formule signifiait ? Je l’ai appris vers 11/12 ans quand j’ai lu des livres de physique qui expliquaient ce qu’est la fission nucléaire.

En gros, c’est ceci: on prend un bloc d’uranium car ce métaux est composé de 92 protons, 182 neutrons et 92 électrons. Les protons et les neutrons forment le noyau atomique. Les électrons sont répartis autour du noyau. Les protons ont une charge électrique positive. Les neutrons n’ont pas de charge électrique et les électrons ont une charge électrique négative. Tout est en harmonie et c’est ainsi qu’est l’univers.

Puis, on projette dans l’atome un neutron (vu qu’il n’a aucune charge électrique) à une vitesse avoisinant la vitesse de la lumière et ce dernier percute le noyau atomique qui se scinde en deux. Et deux nouveaux noyaux atomiques se forment à la fission.
Mais quand on calcule la masse atomique des deux noyaux nouvellement formés, ces derniers ont une masse atomique inférieure au noyau initial.

Que s’est-il passé ? Une partie de la matière s’est transformé en énergie. Et Einstein avait découvert que la matière peut se transformer en énergie et que l’énergie peut se transformer en matière.

D’où la bombe atomique qui crée ce processus de transformation. Hiroshima, le 6 août 1945. Et l’humanité a vu la mise en pratique de cette formule.

Du coup, je me suis dite ceci ces derniers jours. Ok, la matière et l’énergie forment une pièce. Le côté pile, c’est l’énergie. Et le côté face, c’est la matière. Quand on est dans la fusion ou la fission nucléaire, on tourne tout simplement la pièce. 

Et là, je me suis posée la question suivante: mais qu’est-ce que la pièce ? Oui. Dans le fond, qu’est-ce que cette pièce dont on ne voit qu’un côté ou l’autre ?

Au début, je ne trouvais pas la réponse. Et puis, la réflexion a duré alors que j’essayais de m’endormir.

Et là, je me suis dite que cette pièce, c’est simplement la vie. 

Ben oui. Je suis faite (comme vous) d’énergie et de matière. Et on voit le tout. Mon corps est fait de matière et en même temps, de l’énergie parcoure mon corps. Electricité qui parcoure mon système nerveux. Echanges chimiques entre les cellules.

J’ai lu dans un livre que l’humain est de l’eau électrifié. C’est exactement ça quand on sait que le corps humain est composé de 80% d’eau et que de l’électricité parcoure le corps.

Les végétaux, les animaux, les humains… la vie. C’est cette fameuse pièce et si on la fait tourner sur elle-même, on la voit dans sa globalité.

Et maintenant, qu’en pensez-vous ?

Je n’ai pas fait de recherches sur Internet ou dans des bibliothèques. Non. C’est simplement une réflexion que je partage avec vous.

A vos commentaires !

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »