Journal d'une bipolaire

Un autre médicament

Voilà.  Aujourd’hui, ça va déjà beaucoup mieux

Je ne me trompais pas quand je ressentais mon cerveau transformé en purée et incapable de me concentrer et très fatiguée en prime. Je réussissais tant bien que mal à faire mon ménage mais certains jours, je restais allongée devant la télé du matin au soir parce que je n’arrivais tout simplement pas à bouger.

Je suis active en général. Et là, cet état de fatigue permanent dans lequel j’étais me saoulait. Ben ouais… qui aimerait se sentir vide et fatigué à longueur de temps ? En tout cas, pas moi.

Mais bon, je le sais comme j’ai déjà pris d’autres neuroleptiques: les neuroleptiques sont des camisoles chimiques.

Toutefois, il fallait bien que je dorme la nuit et donc, de trouver quelque chose qui puisse me faire dormir sans me casser la journée. Et, je me suis rappelé que j’avais déjà eu de l’étumine par le passé. Un peu fort mais il ne casse pas la journée.

Depuis vendredi, je suis sous étumine et je suis très contente du résultat !

Je dors bien et je suis active le jour. Je ne suis plus une larve humaine !

Ouf ! Ça change !

Du coup, hier, j’ai pu avancer sur un livre que je suis en train d’écrire pour le moment. Et juste le fait de retrouver sa concentration, ne plus être une larve allongée dans le divan lit… ça me soulage.

Cela me faisait penser aux diverses hospitalisations que j’ai eu où je déambulais moi-même comme un zombie dans les couloirs car cassée par les médicaments.

Il y en a qui prenaient encore plus que moi. Bon… ce ne sont pas de très bons souvenirs. Et ici, ce qui est bien, c’est que je suis chez moi et qu’un suivi ambulatoire est suffisant.

Bon. Le principal est que je trouve le bon traitement: celui qui me soigne sans me transformer en zombie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »