Mise en page et relecture


Voilà. Aujourd’hui, j’ai terminé la mise en page de mon livre sur lequel je travaille en ce moment (Connexion avec Dieu) et j’ai encore (une fois de plus) relu tout pour voir si j’avais bien écrit tout ce que je voulais écrire.

Et bien sûr, étant perfectionniste, il fallait qu’encore une énième fois relire et relire et relire…

Sinon, j’ai regardé sur la doc d’Amazon comment faire la mise en page. Je vais d’abord le publier en livre numérique et en livre papier.  Et ailleurs ? Oui mais plus tard. Je commence par une plateforme d’auto-édition et je verrai les autres plateformes.

En auto-édition, il n’y a pas de diffusion en librairie comme quand on est publié via une maison d’édition traditionnelle parce que la publication en librairie est un peu risqué pour l’éditeur vu que les livres non-vendus finissent par être détruit. Cela a un coût pour tout le monde à commencer par l’éditeur.
C’est pour cela que certains auteurs ont eu un petit tirage avant d’être connu et là, la diffusion en librairie s’est étendue.

Mais pour l’auteur auto-édité, c’est plus compliqué. Il fait tout lui-même (écriture, correction, mise en page et distribution sur les différentes plateformes d’auto-édition). Du coup, à part l’impression à la demande, il n’y a pas de livres disponible en librairie sauf si l’ouvrage est commandé.

Donc, je passe par Amazon en premier car sur le net, c’est la première grosse plateforme d’auto-édition.

Il y a aussi Kobo (Fnac) et Ibook (Apple) ainsi que des plateformes tel que BoD (Book On Demand) qui proposent de diffuser le livre sur les plateformes numériques et en librairie mais seulement à la commande.

Pourquoi des livres que l’on doit commander ? Parce qu’ils sont imprimés seulement quand il y a une commande et donc, pas de stock qui risque être invendu.

Moi, je me lance dans l’auto-édition via Amazon comme des milliers d’autres personnes mais je n’en suis qu’à mes débuts.

  • Ecrire (bon ça, ça ne me pose pas problème)
  • Mettre en page (à partir du moment où j’apprends)
  • Faire la correction (je délègue cette partie à la free lance avec qui je travaille)
  • Créer la couverture (idem qu’au-dessus, je passe par un free lance)
  • Et publier sur Amazon via KDP.

Voilà.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »