Quelques jours difficile


A l’heure où j’écris ces lignes, j’ai des amis qui ont été gravement touché par de fortes inondations qui ont ravagé la province où j’habite… Et moi, j’arrive avec mes petits tracas personnels ! Des fois, je me dis que moi (et d’autres aussi)  suis vraiment égoïste ou que je ne pense qu’à ma petite personne. Mais pas tant que ça.

J’ai téléphoné ce matin à un ami qui est en état de choc car les inondations ont failli le tuer et il a tout perdu. Tout ce que je peux faire est de lui porter une oreille attentive et l’aider si je suis en mesure de le faire. Je n’aime pas me sentir impuissante mais c’est comme ça. Il y a des moments très difficile dans la vie pour chacun d’entre nous mais en nous tenant la main, nous trouvons la force de les surmonter.

Donc, pour en reprendre sur mon petit train-train de bipolaire (bah oui ! c’est à ça que sert cette section), j’ai eu des journées difficiles. Et ça fait 15 jours que ça dure.

Tout a commencé par une phase hypomane. Donc, la phase haute de la maladie où j’étais euphorique et hyperactive avec un temps de sommeil vraiment réduit par rapport à d’habitude. Du coup, je m’aperçois de ça et je téléphone à ma psychiatre qui me conseille le fameux zyprexa (vous savez, ce neuroleptique que j’aime pas) mais j’en avais besoin alors j’en ai pris.

La chute a été forte car pendant 3 jours, j’étais amorphe. Du style: couchée du matin au soir et même pas devant la télé car trop difficile pour me concentrer.

Mais après, ça va mieux et j’en parle à ma psy en lui disant de continuer à prendre du zyprexa (ben oui, je l’aime pas mais des fois il faut) à un dosage plus faible comme traitement de fond. Les deux premiers jours, ça va. Puis… après ? Ben me voilà de nouveau comme un zombie à errer chez moi sans rien faire à part somnoler et même plus capable de diriger mon attention sur quoi que ce soit (y compris la télé).

Du coup, je l’ai de nouveau arrêter ce fameux médicament. Et là, je commence petit à petit à retrouver un peu d’énergie. Ce n’est pas encore totalement ça car je n’ai pas réussi à écrire une seule ligne sur mon livre en cours d’écriture comment sortir d’une addiction ? Je voudrais reprendre mais j’ai encore du mal à me concentrer vraiment.

Je vais continuer à veiller sur mon hygiène de vie et je vais patienter.

Voilà pour les dernières news. Et, j’en profite pour laisser une petite dédicace à toutes les personnes que j’aime et qui ont été touché par les inondations qui ont ravagé la Province de Liège.

Courage mes amis !

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »