Nouvel essai avec Tabex


Je commence vraiment à en avoir marre de la cigarette. Ce qui me pousse à opter pour un changement radical dans ma vie, ce sont trois raisons:

  1. Ma santé: à cause de la cigarette, je souffre de crises d’asthme ! Quand j’ai une crise, j’ai l’impression que je vais mourir. Je n’arrive plus à respirer. J’ai le thorax contracté au point que respirer, ne fut-ce, qu’à la moitié de ma capacité respiratoire est impossible. Et de plus, tant que je fume, je ne peux pas soigner mon asthme parce que l’aérosol ouvre les bronches. Donc, si je fume après avoir pris mon aérosol, je pollue davantage mes bronches. Ce qui a des répercussions importantes sur ma santé.
  2. Ma dépendance: aujourd’hui, je fume pour mettre fin au manque que provoque la nicotine. Le seul pseudo plaisir que je ressens est celui de mettre fin au manque.
  3. L’argent: je dépense au moins 150 euros par mois !!! Vous imaginez ? 150 euros qui partent en fumée alors que je pourrai les mettre de côté ou avoir un meilleur confort de vie.

Donc ce matin, alors que je me sentais encore anxieuse à l’idée d’arrêter de fumer, j’ai décidé de prendre mon comprimé de Tabex et je me lance !

C’est difficile de mettre fin à une addiction qui dure depuis 26 ans. C’est 26 ans de chamboulement mais je vais y arriver car j’ai confiance en moi. J’ai réussi à arrêter la cocaïne ! Alors oui, je peux arrêter de fumer. D’ailleurs, ces deux drogues sont très similaires. Elles libèrent toutes les deux de la dopamine dans le cerveau. Molécule du bien-être et de la récompense. C’est pour ça que l’on se sent bien quand on fume une cigarette. C’est parce que cette molécule se libère dans le cerveau, parcoure un circuit nerveux (circuit de la récompense) et aboutit à une sensation de bien être que le fumeur éprouve du plaisir à fumer.

Mais, saviez-vous que le sport a exactement le même effet ? Faire du sport libère aussi de la dopamine (et assez vite d’après mon expérience) sauf que c’est sain et bon pour la santé.

Si vous lisez cet article et que vous fumez, je vous propose de me suivre (dans cette section) mon propre parcours et mon expérience. Je vais rédiger un article sur le Tabex.

Maintenant, il y a quelque chose sur lequel je dois travailler: la dépendance psychologique. Plus compliqué de ce côté-là.

Mais bon, je suis sûre que je suis capable de vivre sans tabac.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »