J’ai tout jeté


Voilà ! J’ai tout jeté.

Je suis descendue en bas de chez moi et j’ai fumé une dernière cigarette. Je la voyais qui se consumait entre mes doigts et je me disais en même temps: j’en ai marre de m’empoisonner et d’empoisonner mon existence ! 

Dès que je l’ai jeté, j’ai pris la décision de monter chez moi et de tout jeter. Je n’ai pas laissé de tabac à la maison. Je viens juste de commencer le traitement au Tabex mais qu’il marche ou pas, ça n’a pas d’importance car je suis décidée à tout faire pour arrêter de m’empoisonner. C’est véritablement ça le tabagisme: c’est s’empoisonner et empoisonner les autres avec soi.

Bon, je ne dis pas que le fumeur le fait exprès. Loin de là. Mais, la dépendance à la nicotine est un poison.  Et même si je craque, je me relèverai encore et encore. Je ne lâcherai jamais le morceau. Mais, je vais tout faire pour ne pas craquer. Pour ça, je vais me ménager, me faire du bien, faire du sport, me détendre en buvant des tisanes ou en faisant une séance de relaxation. Ça va être aussi regarder la TV ou faire du PC. Bref, des activités qui me font du bien tout en assumant mes responsabilités.

Toutefois, je sais que la dépendance physique et psychologique peut passer quand on sait comment la faire passer. Mais, les émotions ? C’est là qu’il est important que je sois vigilante. Je sais que ça commence (chez moi) par les accepter afin de pouvoir les identifier, les vivre et les exprimer.

Peut-être que le sevrage ne sera pas aussi difficile que je l’imagine ou peut-être qu’il le sera ? Qui sait ? Moi, ce que je sais, c’est que je ne veux plus m’empoisonner. Et donc me libérer.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »